En France comme dans tous les pays du monde, les Pokémon sont déjà responsables d’accidents de la route ! Pokémon Go !

L’application Pokémon Go a été téléchargée par des milliers de français…
Le jeu consiste à capturer (puis à élever) des pocket monsters (Pokémon) en se baladant avec son smartphone (ou sa tablette) dans la main, GPS activé. La caméra reproduit l’environnement du joueur et incruste dans le paysage la petite bête à repérer. Une chasse qui s’opère partout… et pour certains addicts même au volant…

pokemon 1

Besançon : juillet 2016, les policiers sont interpellés par la conduite étrange d’un jeune homme qui finit par rentrer dans un mur sous le nez des policiers. Le conducteur de 22 ans essayait d’attraper un Pokémon sur son téléphone portable. Bilan de la chasse : Pokémon : 0 – Points de permis : – 3.

Dans l’Aisne, le Préfet a appelé à la prudence sur son compte Twitter quand sur l’A4, une conductrice qui voulait attraper un Pokémon, a perdu le contrôle de son véhicule. L’accident n’a pas fait de blessés….

Les piétons sont eux-aussi concernés : en Espagne, 2 touristes japonais chassaient dans l’un des tunnels les plus dangereux de Barcelone. En parallèle, deux autres jeunes se sont aventurés dans un quartier général de la Garde civile, à Madrid. Il suffit d’aller faire un tour sur Facebook, Twitter et autres Instagram pour réaliser l’ampleur des dégâts.

 

pokemon

A trop chasser les Pokémon, méfiez-vous de Supermario et de ses peaux de bananes… !