7 idées reçues sur le permis de conduire qui ont la dent dure…

Pour en finir avec toutes les bêtise que l’on entend sur le permis de conduire, pour mettre fin aux fantasmes et aux rumeurs de toutes sortes, nous avons décidé de laisser la place à Muriel ROZES-KAUFMANN, notre BAFM et expert en Sécurité Routière.

 

portrait-miss

1/ J’ai eu mon permis avant 1992, je ne peux pas perdre de points

C’est faux ! C’est une légende urbaine qui date de la création du permis à points en FRANCE en 1992. Certains conducteurs pensent, à tort, que le système de permis à points ne concerne que les personnes ayant obtenu leur permis à partir de 1992….  tous les permis, même ceux obtenus avant 1992, sont concernés.

2/ Pendant mon permis  probatoire, je ne suis pas obligé de rouler à 110 km/h sur l’autoroute, le radar ne peut pas savoir que je suis un jeune conducteur…

Effectivement, un radar automatique est incapable de repérer si un automobiliste possède le « A  » à l’arrière de son véhicule. Par conséquent, il ne peut pas le flasher tant qu’il ne dépasse pas la limitation imposée aux conducteurs expérimentés, 130 km/h sur l’autoroute par exemple.
En revanche, ce qui est vrai pour un radar automatique ne l’est pas pour un radar mobile. Si un gendarme vous contrôle à 130 km/h sur autoroute alors que vous êtes en permis probatoire, vous risquez donc une amende et une perte de points, comme tout conducteur qui ne respecte pas les vitesses autorisées.

3/ Je ne peux pas être sanctionné pour alcoolémie au volant si je n’ai pas été soumis à un test

L’alcoolémie au volant est un sujet pris très au sérieux par les autorités. En cas de contrôle, le refus de se soumettre au test constitue une infraction qui peut aboutir au retrait de 6 points, une amende, un casier judiciaire, un stage obligatoire, une suspension…
Sachez que si vous mettez de la mauvaise volonté à souffler convenablement dans l’appareil, rendant impossible le contrôle de votre taux d’alcoolémie, cela peut également entraîner des poursuites.

4/ Si je ne paie pas l’amende, je ne perdrai pas de points sur mon permis

Cette croyance populaire est basée sur une incompréhension. En effet, un conducteur qui veut contester une amende (pour ne pas subir un retrait de points) ne doit pas la payer avant d’effectuer sa requête. Sans quoi, il reconnaîtrait sa culpabilité et il ne lui serait plus possible de contester la contravention .
En revanche, s’il ne conteste pas, il reçoit une amende forfaitaire majorée qui entraînera le retrait de points.

5/ Je peux recevoir une amende après avoir été flashé pour un excès de vitesse de 1 ou 2 km/h

1 ou 2 km/h au dessus de la vitesse autorisée n’est pas assez suffisant pour vous valoir une amende.
Ce que certains conducteurs ignorent, c’est qu’il existe une marge de tolérance de 5 km/h pour les excès de vitesse inférieurs à 100 km/h et de 5 % au-dessus de 100 km/h.

6/ Je peux perdre les 12 points de mon permis de conduire en 1 seule fois

Comme l’indique l’article L223-2 du Code de la Route, le maximum de points pouvant être retirés en une seule fois est limité au deux tiers du nombre maximal de points, soit l’équivalent de 8 points. Il est donc techniquement impossible de perdre 12 points en une seule fois. Mais attention, la simultanéité sous-entend que je suis arrêté pour plusieurs infractions le même jour (oui !) mais aussi à la même heure et surtout sur le même lieu… Imaginons le cas particulier où je franchirais plusieurs feux rouges consécutifs et qu’on m’arrête, je peux être verbalisé pour chaque feu (pas la même adresse, ni tout à fait le même lieu) et donc perdre 12 points.
Il faut toutefois rappeler que les permis probatoires sont limités à 6 points la première année. Par conséquent, un jeune conducteur qui perdrait 8 points verrait son permis invalidé.

7/ Si je passe à l’orange, un radar du feu peut me flasher

Les radars de feux tricolores sont conçus pour se déclencher uniquement quand le feu est au rouge. Contrairement à la croyance, un automobiliste ne risque pas de se faire flasher s’il passe au feu orange.

Merci encore Muriel.

SENSIROUTE est à votre écoute.