Quelques conseils à l’approche de l’hiver :

Dans notre secteur qui est une région froide et propice à la neige, il vaut mieux équiper sa voiture de pneus neige ou posséder une paire de chaînes à neige ou de chaussettes textiles. Soyez attentifs aux conditions météo et adoptez une vigilance accrue en cas de températures négatives associées à un temps humide, synonyme de plaques de verglas.
Utilisez un lave-glace qui supporte les températures négatives pour qu’il ne gèle pas sur votre pare-brise ou détériore les tuyaux (un 1/4 d’alcool ménager aromatisé à la pomme avec un peu de produit vaisselle acheté dans n’importe quel magasin fait aussi l’affaire !!!!!).

Les 4 bons gestes de conduite pour circuler sur les routes glissantes en hiver et pour prévenir les pertes de contrôle et bien réagir en cas de dérapage :

  1. Ne pas freiner
  2. Ne pas accélérer
  3. Ne pas donner de coup de volant brusque
  4. Débrayer (pour les voitures à traction)
    = Bien réagir quand la voiture dérape sur une route glissante

Par réflexe, de nombreux conducteurs adoptent les mauvais gestes

Quand l’hiver s’installe et que les températures transforment nos routes en véritables patinoires,de nombreux conducteurs adoptent par réflexe des mauvais gestes.

Pour prendre la route plus sereinement cet hiver et éviter des erreurs au volant voici quelques principes fondamentaux pour éviter les gamelles !!!

Avant de prendre le volant, dégivrez votre pare-brise et les vitres de la voiture pour vous assurer une visibilité suffisante, puis nettoyez les vitres de feux avants et arrières pour rester visibles aux autres conducteurs.

Sur une route enneigée ou verglacée, l’adhérence étant fortement diminuée et la distance de freinage quadruplée, prévoyez d’augmenter les distances de sécurité qui vous séparent des autres automobilistes et réduisez votre vitesse tout en conduisant en souplesse et sans à-coups.
Anticipez toujours vos freinages et ralentissez progressivement. Évitez d’utiliser les freins dans les virages car si vos roues se bloquent, vous irez tout droit dans une congère (dans le meilleur des cas).

  • Roulez en sur-régime en utilisant majoritairement le frein moteur pour maintenir votre adhérence au sol.
  • Évitez les arrêts complets de la voiture, redémarrez en accélérant doucement pour éviter de faire patiner sur vos pneus.
  • Si vous glissez sur une plaque de verglas, contre-braquez doucement sans freiner.
  • Si la route est en pente ou en montée, accélérez légèrement pour récupérer l’adhérence au sol.
  • En cas de dérapage à droite, à gauche ou pour contourner un obstacle : rétablir sa direction en donnant des petits coups de volant en sens inverse, sans aucun freinage.
  • Si la route est large et dégagée de tout obstacle : débrayez et laissez filer la voiture jusqu’à ce qu’elle s’arrête complètement.

 

A noter : En dessous de zéro degré, lorsque vous garez votre véhicule, ne serrez pas votre frein à main et enclenchez une vitesse (pour ne pas que le gel bloque votre système de freinage).

Si vous ne vous sentez pas à l’aise, vous pouvez aussi laisser votre voiture au garage, appelez votre patron et restez près de votre cheminée !