SENSIROUTE au Grand Prix de Pau 2017 : Le Bilan

Tout d’abord, un immense merci à la D.D.T.M. de Haute-Garonne qui a gracieusement prêté le CASCO-CHOC, à la POSTE Aquitaine et aux concessionnaires motos et scooters Béarnais qui nous ont très gentiment donné tous ces casques usagés pour leur redonner une vraie utilité plutôt que de partir directement à la poubelle .

Si le Grand Prix de Pau édition 2017 a battu tous les records d’affluence, le Stand de SENSIROUTE a reçu près de 3 000 visiteurs. Cette véritable réussite s’appuie sur deux actions de Sensibilisation à la Sécurité Routière phares.

Le « CASCO-CHOC » a marqué les esprits de tous nos visiteurs avec ses 150 casques cassés. Son but est de sensibiliser jeunes et moins jeunes à l’intérêt du port du casque et à se rendre compte de l’intensité d’un choc frontal à 36 km/h. Que de grimaces et de réactions de stupeur lors de ces « shows », les uns restant bouches-bées, les autres effarés de voir la violence du choc et l’état du casque après chaque impact.

Les lunettes « alcool » ont fait tourner en bourrique les plus « ambitieux », que de fous rires et de partages sur les réseaux sociaux avec en permanence à l’esprit le souci de démontrer les effets de l’alcool sur notre équilibre, notre vision et notre temps de réaction.

[blueimp]

Au- delà de ces animations qui ont interpelé le public, de nombreux supports et notices conçus par SENSIROUTE (le permis à points expliqué simplement et l’alcool expliqué simplement) ont été distribués aux intéressés.

Que de belles rencontres et de bons moments partagés en musique (merci Séverin d’ATOMIC radio) avec les membres de l’équipe TOUPARGEL, ceux de la navette étudiante qui est venue renforcer notre propos, les « riders de l’IDRON BIKE »(nos voisins poilus ou déplumés) mais aussi les éditions FRICKER qui nous ont gentiment offert des affiches historiques.

Enfin, merci à nos visiteurs émérites, BRICE CORDERO qui a brillé en Clio CUP, FRANÇOIS CAZALET qui est venu sans son « FOUQUET » mais avec sa petite famille, et ANTHONY notre mécano sans qui rien n’aurait été possible. Merci à « Nous assurons.com » et Marie MOURLAN pour son soutien, merci à tous ceux qui ont accueilli très favorablement notre intervention.

Le seul regret de SENSIROUTE est de ne pas avoir pu rassembler les autres acteurs béarnais de la Sécurité Routière autour de cette manifestation.  Ont-ils jugé que leur place était davantage au CASETAS  pour vendre des saucisses et des bières ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page